Psychologie Biodynamique - Méditations actives

Les outils de la Psychologie Biodynamique

Les outils sont choisis par le thérapeute, avec accord du client, afin d'accompagner au mieux le client dans son cheminement.

L’attitude biodynamique

Le psychothérapeute biodynamicien est formé à avoir une écoute attentive et patiente de la personnalité primaire, cherchant au maximum à passer sous les résistances de la personne pour contacter le noyau sain. Cela part du principe que la personnalité primaire sait, mieux que quiconque et avec une intelligence plus fine que celle du thérapeute, ce dont elle a besoin. Ce n’est que lorsque le système de défense fait opposition à cette communication, qu’une attention thérapeutique est déployée envers celui-ci. Il ne s’agit donc pas de fouiller systématiquement le passé traumatique de la personne, mais de traverser les traumas qui se présentent sur le chemin vers la réhabilitation du noyau sain, qui re-déploiera sa capacité d’autorégulation et de bien-être autonome.

 

La parole enracinée

Lors des échanges verbaux nécessaires à toutes les formes de psychothérapie, le thérapeute va être vigilant à ce que le patient ressente ce dont il est en train de parler plutôt que d’être dans une spéculation mentale de ce qui se passe. Cela lui permet d’être en contact avec ses sensations corporelles et de ne pas se couper émotionnellement du processus en cours. Cela part du principe que le corps, moins conditionné que le surmoi, est plus en accord avec le noyau sain.

 

Les massages Biodynamiques

Les massages Biodynamiques permettent un travail direct et précis sur la névrose incorporée afin de littéralement nettoyer le corps des informations qui y sont encapsulées. Ils permettent une remise en route des capacités autonomes du corps à l’autorégulation. Ils s’effectuent sur tous les niveaux du corps (membranes, muscles, os, viscères…) et peuvent être pratiqués avec différentes intentions selon que le besoin est de dissoudre une tension, de redonner substance à une zone hypotonique, de soutenir un membre fatigué, de stimuler un éveil de vitalité... Le praticien utilise généralement un stéthoscope afin d’écouter le psycho-péristaltisme.

 

La végétothérapie Biodynamique

La végétothérapie, mise au point par Wilhelm Reich et adaptée par Gerda Boyesen, est une attitude thérapeutique qui consiste à laisser venir, amplifier et accompagner les petits mouvements ou sensations non contrôlées dans le corps de la personne. Il est question d’accueillir les manifestations involontaires sans jugement, de repérer et soutenir les messages du corps, de manière que celui-ci puisse s’exprimer sans l’entrave des niveaux plus conditionnés de la personne. Quand une sensation apparaît, on encourage son expression, afin de retrouver l’émotion et la mémoire des situations liées à cette sensation. La végétothérapie permet de retrouver des processus non aboutis et bloqués dans le corps et de leur offrir la possibilité d’une résolution adéquate.

 

Les rêves éveillés

Les rêves éveillés permettent d’avoir accès à des informations non conscientes par le biais de symboles, d’images, de sensations et de proposer des solutions éventuelles. Ils travaillent sur les archétypes, tels que décrits par Carl Gustav Jung. Le thérapeute propose un rêve, sur un thème approprié au besoin de la personne, et en fonction des réactions de cette dernière, il module le rêve pour permettre au contenu non conscient et à l’intelligence à l’œuvre de se révéler. Des solutions alternatives peuvent être proposées.

 

Le travail avec la voix et le mouvement

Le travail avec la voix et/ou le mouvement permet de mettre en résonance ou en mouvement des parties du corps. Il permet un éveil et une mobilisation corporels, amène à une conscience de la respiration et offre la possibilité d’un travail précis sur une zone activée par le processus thérapeutique.

 

Le travail de mise en situation et de constellation

Ce travail permet de revisiter des situations connues ou probables afin d’en extraire les informations non conscientes et d’en chercher la résolution. En séance individuelle, le patient placera dans la pièce les personnes ou éléments faisant partie de la dynamique à travailler. Il pourra alors faire dialoguer ces différents pôles, ce qui fera émerger la tension sous-jacente, lui permettra de sentir ce que ça lui fait et de mettre en route une direction vers où il veut aller avec cette situation.

 

 

(source : Wikipedia - https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_biodynamique)

Gérer les cookies

Ce site utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement, ils permettent de fluidifier son fonctionnement par exemple en mémorisant les données de connexion, la langue que vous avez choisie ou la validation de ce message.